NOUVELLES

Nouvel appel à la bombe dans une école de Laval : deux arrestations

16/04/2014 11:31 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT
Radio-Canada

La police de Laval a arrêté deux adolescents mercredi matin à la suite d'un faux appel à la bombe logé dans une école secondaire de Laval. Il s'agissait du troisième appel de ce genre logé cette semaine dans des écoles de la ville.

Selon Franco Di Genova, porte-parole au Service de police de Laval, un appel à la bombe a été fait ce matin vers 8 h 15 à l'école Poly-Jeunesse, dans le quartier Sainte-Rose.

Plusieurs policiers ont été dépêchés sur les lieux pour faire évacuer le personnel de l'école qui était encore fermée à cette heure.

Entre-temps, les services du 911 qui ont reçu l'appel ont réussi à localiser l'appel fait à l'aide d'un téléphone cellulaire.

Les informations ont conduit les policiers à un groupe de jeunes qui se tenaient près de l'école.

Ces derniers ont été conduits à l'école en compagnie des policiers qui ont procédé à l'arrestation d'une adolescente de 15 ans et d'un jeune de 13 ans. La jeune femme sera accusée de méfait public tandis que son compagnon, qui était propriétaire du téléphone, sera accusé de complicité.

Des accusations pourraient être portées dans ce dossier contre les quatre autres jeunes interpellés en leur compagnie.

Selon l'agent Di Genova, aucun lien formel n'a été établi avec les deux faux appels à la bombe faits lundi et mardi à l'école secondaire Georges-Vanier.

Le policier a rappelé aux citoyens que chaque fois qu'un téléphone cellulaire est utilisé pour commettre ce genre de méfait, la technologie permet en général aux policiers de retracer rapidement la provenance des appels.

« Ce n'est pas un bon moyen pour gagner une journée de congé à l'école », a conclu l'agent Di Genova.