POLITIQUE

Les funérailles nationales pour Jim Flaherty ont eu lieu aujourd'hui à Toronto (VIDÉO)

16/04/2014 04:44 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Des centaines de dignitaires et de membres du public ont assisté aux obsèques de l'ancien ministre des Finances Jim Flaherty à la cathédrale St-James de Toronto.

Le premier ministre Stephen Harper a été le premier à prendre la parole dans l'église. Visiblement ému, il a dû faire une pause au cours de son discours.

M. Harper a décrit le défunt comme un homme pragmatique, mais « guidé par ses principes ». « Il avait toujours une opinion et il était prêt à se battre pour la faire valoir. »

Jim Flaherty était apprécié de tous, même de ses ennemis, a raconté M. Harper. « Moi je n'arrive même pas à faire en sorte que mes amis m'apprécient », a-t-il ironisé.

Le premier ministre a au passage mentionné que M. Flaherty avait songé à se retirer dès 2010, mais avait finalement choisi de rester en fonction malgré ses problèmes de santé. « C'était dur à regarder », a dit M. Harper en admettant qu'il était devenu de plus en plus difficile pour M. Flaherty d'assumer ses fonctions de ministre des Finances.

Le gouverneur général David Johnston et sa femme Sharon étaient également présents, tout comme chef de l'opposition néo-démocrate Thomas Mulcair et son homologue libéral Justin Trudeau.

De telles cérémonies officielles sont habituellement réservées aux gouverneurs généraux présents et passés, aux premiers ministres fédéraux et aux membres du Conseil des ministres au pouvoir, mais elles peuvent aussi être célébrées pour n'importe quel Canadien d'exception, à la discrétion du premier ministre.

Déroulement des funérailles nationales :

  • Le cortège funèbre transportant le cercueil de Jim Flaherty a quitté Whitby, la région qu'il habitait et qu'il représentait aux Communes, en début d'après-midi pour être amené à Toronto.
  • Le cortège est arrivé peu avant 15 h à la cathédrale anglicane St-James, où ont été célébrées les funérailles nationales.
  • Pendant tout le trajet sur l'autoroute 401, le cortège a été escorté par un contingent de la Police provinciale de l'Ontario (PPO).
  • Une haie d'honneur composée de policiers de la PPO, de Toronto et de la région de Durham (qui dessert Whitby) a accueilli le corbillard devant la cathédrale St-James. Le cercueil a été porté à l'intérieur par des agents de la GRC au son de la cornemuse.
  • La cérémonie était présidée par le révérend Colin Johnson, archevêque anglican de Toronto.
  • Pendant la cérémonie, le cercueil était entouré du drapeau canadien, ensuite remis à la famille de M. Flaherty.
  • Les funérailles étaient diffusées pour le public à l'extérieur de la cathédrale grâce à un système de haut-parleurs.

Montréalais d'origine, Jim Flaherty est mort d'une crise cardiaque jeudi dernier, moins d'un mois après sa démission du gouvernement. Il avait 64 ans.

Mardi, 4000 personnes se sont déplacées pour lui rendre hommage au Abilities Centre de Whitby, un établissement pour personnes handicapées que M. Flaherty et sa femme, la députée provinciale Christine Elliot, appuyaient.

Ceux qui souhaiteraient lui rendre hommage peuvent aussi signer un livre de condoléances mis à leur disposition au parlement, à Ottawa, ainsi qu'au siège de l'Assemblée législative ontarienne, à Toronto. Le site web de Patrimoine canadien a aussi prévu une section pour les condoléances.

M. Flaherty a eu une éducation catholique, mais sa femme et lui ont rejoint une église anglicane plus tard dans leur vie.

Plusieurs personnes présentes portaient des écharpes vertes qui ont été distribuées à l'entrée de l'église pour souligner les racines irlandaises du défunt.

INOLTRE SU HUFFPOST

Jim Flaherty à travers les années