NOUVELLES
16/04/2014 10:19 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Procès de Lise Thibault: La Fondation Lise Thibault aurait été gérée par des fonds publics

CP

Au sixième jour du procès pour fraude de Lise Thibault, la poursuite tente de démontrer que la fondation privée de l'ex-lieutenante gouverneure a pris beaucoup de place dans l'administration de son cabinet.

Gaétan Houde, un ancien employé qui a travaillé comme adjoint administratif au cabinet en 2004, a expliqué devant le tribunal qu'il avait été engagé pour organiser le tournoi de golf de la Fondation Lise Thibault. C'est lui qui devait recruter des joueurs. L'activité servait à financer la fondation qui fait la promotion du sport pour les personnes à mobilité réduite.

M. Houde a mentionné que c'est le gouvernement qui payait son salaire et ses dépenses. Le fonctionnaire estime qu'il consacrait 90 % de son temps à la fondation personnelle de Lise Thibault.

Une autre employée du bureau de l'ex-lieutenante-gouverneure de 75 ans, Catherine Gagné, a expliqué au juge qu'elle consacrait aussi une bonne partie de son temps à organiser une activité-bénéfice pour la fondation. Elle a aussi noté avoir préparé une liste d'invités pour la fête de la fille de Lise Thibault.

Une autre ex-employée du cabinet a raconté que la fondation occupait 60 % de sa tâche.

Procès suspendu

Le procès de l'ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault a été suspendu pendant une quinzaine de minutes ce matin après que le juge Carol Saint-Cyr eut reçu une lettre mystérieuse.

Le magistrat a demandé aux avocats d'en prendre connaissance avant de revenir en cour.

Même si le juge Saint-Cyr a affirmé que la lettre « n'était pas de nature à l'influencer », il souhaitait l'opinion des procureurs sur son contenu. La lettre manuscrite de deux pages traitait du procès en termes confus.

Une ordonnance de non-publication a été demandée sur le contenu de la missive portant la mention « personnel et confidentiel » qui a été adressée au juge.

Les avocats ont pris connaissance de la lettre en question, et le procès a pu reprendre avec l'audition d'un dixième témoin.