NOUVELLES

Inde: la participation aux législatives en nette hausse

16/04/2014 08:57 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

La participation aux élections législatives en Inde s'affiche en nette hausse de huit points après les cinq premières phases de vote, qui ont compté pour environ un cinquième des sièges en jeu, a annoncé mercredi la Commission électorale.

Le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) est donné favori pour succéder au parti du Congrès de la dynastie Gandhi, au pouvoir depuis dix ans.

Les législatives en Inde, qui ont commencé le 7 avril, se déroulent en dix phases sur plus de cinq semaines et s'achèveront le 12 mai avant le dépouillement le 16 mai. Elles mettent en jeu 543 sièges de parlementaires.

"L'agrégation des chiffres pour ces 111 sièges aboutit à une participation de 68,29% en 2014, soit huit points de plus que les 60,39% pour les mêmes sièges en 2009", a déclaré Akshay Rout, directeur général de la Commission électorale, lors d'une conférence de presse.

Plusieurs raisons sont avancées par les organisateurs pour expliquer la hausse de la participation.

"Une raison est l'allongement significatif des heures d'ouverture du vote, qui atteint pratiquement 11 heures en certains endroits. En outre, nous avons mis en place une publicité massive et une campagne de prise de conscience qui vise particulièrement les jeunes", a ajouté Rout.

L'Inde compte 814 millions d'électeurs, soit 100 millions de plus que lors des législatives de 2009.

D'autres observateurs estiment que la volonté d'alternance, après dix ans de parti du Congrès, a pu influer sur la participation, qui a pu aussi bénéficier d'une hausse du nombre d'électrices.

bb/adp/ef/plh

PLUS:hp