DIVERTISSEMENT

Les Trésors de Napoléon à la crypte de la basilique Notre-Dame

16/04/2014 03:48 EDT | Actualisé 16/04/2014 03:52 EDT
Courtoisie Les trésors de Napoléon

L’exposition «Les Trésors de Napoléon», la plus importante du genre à venir en Amérique du Nord, sera présentée en première à la crypte de la basilique Notre‑Dame de Montréal - qui est normalement inaccessible aux visiteurs. Plus de 350 objets d’art ayant appartenu à Napoléon Bonaparte seront exposés.

Des objets du célèbre empereur offriront au public un aperçu du monde de Napoléon, une ère historique représentée par le style Empire. L’exposition est organisée par Exhibits Development Group en collaboration avec la Collection Chalençon, de France.

La collection Chalençon appartient à l’historien d’art Pierre-Jean Chalençon, qui conserve sa collection dans son domicile parisien. «J’ai découvert Napoléon à l’âge de huit ans, et depuis il est devenu ma passion et mon métier», raconte-t-il. Pour l’entrevue, Monsieur Chalençon portait la bague du couronnement de Napoléon, qu’il a acquise aux enchères il y a quelques années.

Cette bague en or sertie d’un saphir, que Napoléon portait lors de son sacre en 1804, sera présentée en première mondiale lors de l’exposition.

Il n'y a pas de plus grande icône de la légende de Napoléon que son chapeau. Celui présenté a été porté à la bataille d'Essling en 1809.

L’exposition inclut des peintures, des sculptures, des dessins, des gravures et des arts décoratifs, y compris des meubles, des porcelaines et des tapisseries.

Quatre domaines illustrant des aspects marquants de la vie de Napoléon seront mis en évidence.

L’architecture

Napoléon a longtemps caressé l’ambition de faire de la France un empire où l’architecture aurait témoigné de sa puissance. Il a travaillé avec les architectes Pierre-François-Léonard Fontaine et Charles Percier, qui ont publié leur Recueil de décorations intérieures en 1801. L’exposition comprend un certain nombre de leurs esquisses et dessins.

La sculpture

À cette époque, le maître italien Antonio Canova créait de superbes sculptures néo-classiques. Des œuvres ayant appartenu à l’impératrice Joséphine et au beau-frère de Napoléon, le grand Amiral Murat, seront présentées lors de cette rétrospective.

Les arts décoratifs

La politique originale de Napoléon voyait l’art comme un outil de propagande pour diffuser l’image de son régime. Ainsi, l’empereur a appuyé les arts, leur redonnant la grandeur qu’ils avaient perdue pendant la révolution.

La peinture

Le style Empire s’est étendu à toute l’Europe grâce à l’artiste Jacques-Louis David, qui a créé une importante école de peinture.

Les Trésors de Napoléon : un rendez-vous avec l’histoire, à la crypte de la basilique Notre-Dame (Espace B) 444, rue Saint-Sulpice, Vieux-Montréal (Québec) H2Y 2V5, du mardi au dimanche de 10 h à 18 h (dernière entrée à 17 h) www.admission.com, 1-855-790-1245.

INOLTRE SU HUFFPOST

Exposition «Les Trésors de Napoléon : un rendez-vous avec l’histoire»