NOUVELLES

Des bombes de la Deuxième guerre causent la fermeture d'un terrain de golf

16/04/2014 10:28 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Le terrain de golf Indian Lake, situé au sud-ouest d'Edmonton, est fermé jusqu'à nouvel ordre après qu'une étude indépendante y aurait découvert la présence de plusieurs obus d'artillerie actifs dans le sol.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, la Défense nationale a utilisé les terres de la Première Nation Enoch pour effectuer des milliers de tests. Jusqu'à 12 000 bombes de pratique y aurait été lancées. L'aînée Henrriet Morin, qui avait 8 ans à l'époque des bombardements, se souvient qu'elle évitait le secteur.

Selon la Défense nationale, plus de 500 objets métaliques ont été retrouvés dans sol lors d'une fouille il y a cinq ans, mais il s'agissait seulement de restants de bombes de pratique et aucune n'est active aujourd'hui.

Cependant, le chef de la Première Nation Enoch, Ron Morin, affirme que sa propre enquête indépendante a révélé la présence de 200 000 anomalies dans le sol il ya une semaine. Mardi, l'expert en géomatique Reg Letourneau a expliqué avoir arpenté le terrain de golf avec son équipement spécialisé et avoir trouvé les restants d'au moins une bombe à 10 mètres de profondeur. Si le terrain bouge elle pourrait exploser, selon lui.

La Défense nationale assure qu'elle communiquera avec la Première Nation crie pour en savoir plus sur ces découvertes. La Première Nation réclame la décontamination du sol et de l'eau, ainsi qu'une une indemnisation.

Avec des informations recueillies par Geneviève Murchison

PLUS:rc