NOUVELLES

Centrafrique : l'ONU demande 274 millions $ pour les réfugiés

16/04/2014 05:34 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Les Nations unies (ONU) et 14 groupes d'aide humanitaire ont demandé mercredi une aide internationale de 274 millions de dollars pour venir en aide aux centaines de milliers de réfugiés qui ont fui les violences en République centrafricaine.

Ils ont prévenu que les fonds actuels sont insuffisants pour répondre aux besoins de ces réfugiés.

Selon des observateurs, environ 200 000 personnes ont trouvé refuge à l'extérieur du pays depuis que les conflits sectaires ont pris une tournure violente, au mois de décembre dernier, et le nombre de réfugiés pourrait atteindre 360 000 d'ici la fin de l'année, selon l'agence onusienne des réfugiés.

Quelque 600 000 personnes sont aussi déplacées à l'intérieur des frontières centrafricaines.

« Ce sont surtout des femmes et des enfants qui fuient les atrocités (en République centrafricaine) et ils arrivent dans les pays voisins profondément traumatisés, souvent blessés à coups de machettes ou par balle, mal nourris et épuisés par des semaines passées à se cacher et à fuir », a dénoncé l'agence onusienne.

« Toutes les agences actives dans la région sont sévèrement sous-financées », a déclaré à des diplomates réunis à Genève AntDonio Guterres, le Haut-Commissaire pour les réfugiés des Nations unies. Il a ajouté que son agence, à elle seule, dépense trois fois plus qu'elle n'a reçu à ce jour. « Ça ne peut pas continuer », a-t-il dit.

Cet appel est distinct des 547 millions $US demandés plus tôt cette année par l'ONU pour secourir les 600 000 personnes déplacées à l'intérieur de la République centrafricaine.

La semaine dernière, le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé l'envoi d'une force de sécurité d'environ 12 000 membres en République centrafricaine, en appui aux militaires de la France et de l'Union africaine qui sont sur place depuis quelques mois. La République tchèque a indiqué, mercredi, qu'elle est prête à contribuer avec 250 hommes à cette mission.

Les fonds recherchés par l'ONU et 14 agences humanitaires serviront à payer pour les abris, l'eau, la nourriture, les services d'hygiène, les soins de santé, l'éducation et les besoins de base des réfugiés.

PLUS:rc