NOUVELLES

Brésil : la police va enquêter sur de présumés délits financiers de Eike Batista

16/04/2014 06:14 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

A la demande du parquet, la police de Rio de Janeiro va ouvrir une enquête sur "d'éventuels délits financiers attribués" au magnat brésilien Eike Batista, a-t-on appris mercredi de source policière.

Dans un communiqué envoyé à l'AFP, la Police fédérale de Rio précise que cette enquête "sera menée dans le secret, raison pour laquelle (elle) ne peut fournir plus de détails".

Parallèlement, un groupe d'actionnaires minoritaires de l'ancienne compagnie phare du groupe EBX de M. Batista, OGX Pétrole et Gaz(aujourd'hui OGP), a porté plainte contre le magnat à la Bourse de Sao Paulo (Bovespa), selon le quotidien O Globo.

La demande du parquet s'est basée notamment sur un rapport technique d'accusation de la Commission des valeurs mobilières (CMV) qui pointe du doigt des infractions comme l'omission d'avis financiers. Selon la CMV il y a des indices selon lesquels M. Batista savait que les réserves de l'ex-OGX n'avaient pas l'importance attendue et il n'a rien dit au marché, selon O Globo.

L'avocat de M. Batista, cité par O Globo, Me Sergio Bermudes, a déclaré que son client "ne craignait pas l'enquête" et que le procès "sera une occasion de montrer que tout a été fait dans les règles".

La holding EBX de Eike Batista, ancien homme le plus riche du Brésil, est placée sous la loi de protection sur les faillites depuis octobre dernier, en raison d'un endettement abyssal.

OGP (ex-OGX) fait partie de l'empire désormais effondré EBX, qui comptait des entreprises dans les secteurs de l'énergie, des mines et de la logistique.

Le déclin d'EBX a commencé mi-2012 quand OGX a annoncé que sa production pétrolière ne représenterait qu'à peine 25% de ce qu'elle avait prévu.

La dette d'OGP/OGX s'élève à 5,8 milliards de dollars. En trois ans, la valeur d'EBX est passée de 43,5 milliards de dollars à moins de trois milliards.

cdo/hdz/jr

PLUS:hp