NOUVELLES

Yémen: un responsable local et un officier tués, Al-Qaïda accusé

15/04/2014 06:34 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Le vice-gouverneur de la province d'Al-Baïda au Yémen, où Al-Qaïda est bien implanté, et un officier du renseignement ont été tués mardi dans des attaques séparées attribuées au réseau extrémiste, ont indiqué des responsables.

Le vice-gouverneur Hussein Dayan a été abattu par des hommes armés et masqués devant son domicile dans la ville d'Al-Baïda, chef-lieu de la province éponyme située dans le centre du Yémen, a expliqué un responsable local qui a requis l'anonymat.

"L'assassinat porte l'empreinte d'Al-Qaïda", a-t-il affirmé.

Dans la seconde attaque perpétrée dans la même ville, des hommes armés à moto ont abattu un officier du service des renseignements, le colonel Nasser al-Ramah.

Là encore, un responsable local a attribué l'attaque à Al-Qaïda.

La province d'Al-Baïda est considérée comme un fief d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

Le réseau, dont les hommes sont implantés dans les zones montagneuses, mène régulièrement des attaques contre les forces de sécurité dans cette région. La semaine dernière, un soldat avait été tué dans une attaque qui avait visé trois patrouilles de l'armée.

Al-Qaïda a tiré profit de l'affaiblissement du pouvoir central à la suite du soulèvement populaire de 2011 contre l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh pour renforcer sa présence dans le pays, surtout dans le Sud et le Sud-Est.

mou/at/cco

PLUS:hp