NOUVELLES

Wall Street gagne du terrain, saluant de bons résultats d'entreprises

15/04/2014 10:07 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Wall Street a ouvert en légère hausse mardi, des résultats jugés encourageants du groupe pharmaceutique Johnson & Johnson et du géant Coca-Cola occultant un chiffre manufacturier décevant aux Etats-Unis: le Dow Jones gagnait 0,59% et le Nasdaq 0,79%.

Après une semaine difficile, Wall Street était parvenue lundi à relever la tête en s'appuyant sur des chiffres supérieurs aux attentes de la banque Citigroup et de bonnes ventes au détail américaines: le Dow Jones avait gagné 0,91%, à 16.173,24 points, et le Nasdaq 0,57%, à 4.022,69 points.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average s'adjugeait mardi 95,04 points à 16.268,28 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 31,86 points à 4.054,55 points. Le Standard & Poor's 500 avançait de 0,70% ou 12,78 points, à 1.843,39 points.

"Les résultats relativement favorables des membres du Dow Jones Coca-Cola et Johnson & Johnson aident le marché à poursuivre sur sa lancée" après son rebond de lundi, ont relevé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Après un premier trimestre meilleur qu'attendu, où son bénéfice net a grimpé de 35%, Johnson & Johnson a relevé sa prévision de résultat annuel. Son titre prenait plus de 1,60% en début d'échanges.

Aidé par de solides ventes, le géant américain des boissons sans alcool montait de son côté de près de 3%, le marché saluant des ventes plus solides qu'attendu au premier trimestre.

En revanche, du côté des indicateurs, les investisseurs digéraient une salve de chiffres mondiaux contrastés.

Aux Etats-Unis, l'activité manufacturière de la région de New York a ralenti contre toute attente en avril, selon l'indice Empire State publié mardi par l'antenne de New York de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Plus encourageant pour l'économie américaine, la balance américaine des flux de capitaux investis à long terme est nettement repassée dans le vert en février, selon des chiffres du département du Trésor.

En Chine, la deuxième puissance économique mondiale, si le volume des prêts accordés par les banques a rebondi en mars par rapport à février, il a déçu les analystes en affichant un repli de 1% par rapport à mars 2013.

D'autre part, en Allemagne, les attentes des milieux d'affaires concernant la conjoncture pour les six mois à venir, mesurées par le baromètre mensuel ZEW, se sont une nouvelle fois dégradées en avril, un mauvais signe pour l'activité du moteur de la croissance de la zone euro.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,657% contre 2,639% lundi soir, et celui à 30 ans à 3,494% contre 3,484% à la précédente clôture.

ppa/sl/mdm

PLUS:hp