NOUVELLES

Une colonne de blindés ukrainiens à 40 km de Slaviansk (AFP)

15/04/2014 08:20 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Une colonne ukrainienne de blindés et d'hommes des forces spéciales stationnait mardi à une quarantaine de km de Slaviansk, localité de l'est de l'Ukraine passée samedi sous le contrôle de groupes armés pro-russes, a constaté l'AFP.

Un journaliste de l'AFP a vu une dizaine de blindés, autant de chars et sept cars transportant des "spetsnaz", membres des forces spéciales, près de la localité d'Izioum, à 40 km au nord de Slaviansk, sur la route venant de la grande ville de Kharkiv.

Les militaires, accompagnés de policiers, ont installé sur la route un point de contrôle, avec un blindé léger, protégé par des blocs de béton. Ils contrôlent tous les véhicules passant dans les deux sens.

Au total, une centaine d'hommes sont visibles, et une partie de la colonne est installée à l'abri des regards sous des arbres.

Un officier parachutiste, qui a refusé de donner son nom, a refusé de dire quand la colonne était arrivée sur place.

"On ne vas pas tirer sur des gens paisibles. On n'a pas peur, tout a été fait pour que les gens rendent les armes. Il y a eu des négociations mais cela n'a pas abouti" a-t-il dit.

Interrogé pour savoir si les militaires allaient intervenir directement, l'officier a assuré que cette tâche était "le travail des forces (du ministère) de l'intérieur. Nous on est là pour les aider".

"On est là parce qu'on ne peut pas abandonner le territoire. Tout ce qu'on va faire c'est protéger l'indépendance de notre pays et la paix", a conclu l'officier.

Interrogé à Kiev, le ministère de l'Intérieur a confirmé qu'une intervention, si elle devait avoir lieu, serait à la charge de la Garde nationale.

Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, Andriï Paroubiï, avait annoncé mardi matin qu'un premier bataillon de cette Garde nationale avait été envoyé "au front"

Une bonne partie de l'Est de l'Ukraine, russophone et frontalière de la Russie, est en proie depuis plusieurs jours à une insurrection armée pro-russe.

nm-so/lpt/bir

PLUS:hp