NOUVELLES

Ukraine: un rapport de l'ONU appelle au respect des minorités

15/04/2014 05:10 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Un rapport du Haut Commissariat des Nations unies pour les Droits de l'Homme, diffusé mardi à Genève, appelle les nouvelles autorités en Ukraine à empêcher les incitations à la haine et à respecter les minorités.

"Il est indispensable que le gouvernement donne la priorité au respect de la diversité, à la participation de tous - y compris les minorités - dans la vie politique", souligne la Haut Commissaire Navi Pillay suite à ce rapport.

Il a été établi à la suite de deux missions sur place en mars du Sous-Secrétaire général pour les Droits de l'Homme Ivan Simonovic. Il a examiné les évènements jusqu'au 2 avril.

Face à la situation "tendue" dans l'est de l'Ukraine, où réside une forte minorité russe, "il est important de prendre immédiatement des mesures pour rétablir la confiance entre le gouvernement et le peuple, et entre les différentes communautés et de rassurer tout le monde en Ukraine que leurs craintes principales seront traitées", affirme le rapport.

Il demande notamment que le nouveau gouvernement ukrainien "empêche les manipulations médiatiques en fournissant à temps des informations exactes" et "combatte l'intolérance et l'extrémisme".

Pour les autorités de Crimée, dont l'ONU a rejeté la validité du référendum du 16 mars sur le rattachement à la Russie, le rapport demande de "résoudre les cas de personnes disparues, prenne des mesures pour protéger les droits des personnes par les changements du cadre institutionnel et légal, y compris la citoyenneté, assure la protection des droits des minorités et des peuples locaux", une référence aux Tatars.

pjt/jwf/ml

PLUS:hp