NOUVELLES

Ukraine: Berlin appelle Moscou à "se distancier publiquement" de la violence

15/04/2014 07:41 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel a appelé mardi Moscou à "se distancier publiquement" de l'usage de la violence dans l'Est de l'Ukraine, et ce d'une manière "que les intéressés comprennent".

"J'ai entendu et j'ai lu que le gouvernement russe rejetait la responsabilité" de l'orchestration de la violence dans l'Est de l'Ukraine, a déclaré M. Gabriel lors d'une conférence de presse à Berlin. "Il y a tout de même toute une série de preuves" en ce sens, a-t-il poursuivi, mais si Moscou n'est effectivement pas l'instigateur des troubles en Ukraine, "alors le minimum que l'ont peut attendre c'est que (le gouvernement russe) se distancie publiquement de ces violences".

"Nous attendons une prise de distance claire de la violence dans l'Est de l'Ukraine, d'une manière que les intéressés comprennent et (qui les empêche) de se revendiquer d'un feu vert implicite de Moscou", a-t-il martelé.

"Personne ne veut de sanctions économiques", prochaine étape de la réponse des Européens si la situation se dégrade, a déclaré le ministre social-démocrate. Mais "la Russie doit compter sur le fait que l'Allemagne et l'Europe sont prêtes" à appliquer de telles sanctions, a-t-il asséné.

Confrontée depuis samedi à des assauts visiblement coordonnés par des activistes pro-russes, l'Ukraine apparaît plus que jamais menacée d'éclatement entre l'est russophone et le centre et l'ouest tournés vers l'Europe.

mtr/fjb/ml

PLUS:hp