NOUVELLES

Nigeria: principales attaques liées à Boko Haram

15/04/2014 12:56 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Voici un rappel des attaques les plus meurtrières revendiquées par le groupe islamiste radical Boko Haram , ou qui lui sont attribuées, au Nigeria.

Les violences perpétrées par Boko Haram, qui revendique la création d'un Etat islamique dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman, ont fait plusieurs milliers de morts dans le nord et le centre du pays depuis 2009.

Ce mouvement radical, lancé en janvier 2004, avait mené une insurrection meurtrière en 2009, violemment réprimée par une opération militaire ayant fait plus de 800 morts en quelques jours.

- 4 nov 2011: Au moins 150 personnes sont tuées et une centaine blessées au cours d'une série d'attaques revendiquées par le groupe Boko Haram contre des postes de police et des églises dans la ville de Damaturu, dans le Nord-Est.

- 20 jan 2012: Des attaques coordonnées contre les symboles du pouvoir à Kano, capitale du Nord nigérian, font 185 morts dans l'assaut le plus meurtrier revendiqué par le groupe islamiste auquel cinq kamikazes ont participé.

Ces attaques conduites après la prière du soir ont visé un quartier général de la police, des commissariats, ainsi qu'un immeuble de la police secrète et des bureaux de l'immigration.

-19 avril 2013: Une attaque contre la localité de Baga (extrême nord-est), suivie d'une violente répression par l'armée avait fait 187 morts au total, bilan le plus lourd depuis 2009.

- 7 mai 2013: Série d'attaques coordonnées menées par des insurgés islamistes lourdement armés à Bama (nord-est), faisant 55 tués, et au cours desquelles 105 prisonniers sont libérés. Selon des sources militaires, les raids ont été menés par environ 200 hommes de Boko Haram, arrivés à bord d'un bus et de six voitures 4X4, équipées d'armes anti-aériennes, de lance-roquettes et de mitrailleuses.

Boko Haram revendique les attaques de Bama et Baga.

En mai, l'armée déclenche une offensive d'envergure pour tenter de mettre fin à l'insurrection islamiste qui secoue la région Nord-Est.

- 17 sept 2013: 142 personnes sont tuées dans une attaque menée par des membres du groupe Boko Haram déguisés en soldats, à Benisheik, une ville reculée de l'Etat de Borno (nord-est), selon les autorités locales. Les assaillants ont installé des barrages et ont ouvert le feu sur de nombreux automobilistes et des piétons qui tentaient de les franchir. L'attaque n'a pas été revendiquée.

- 15 fév 2014: Plus de 100 personnes sont tuées dans le village d'Izghe, dans l'Etat de Borno par des hommes armés soupçonnés d'appartenir au groupe Boko Haram, selon un élu de la région.

- 14 avr 2014: Un attentat dans la gare de bus de Nyanya, à quelques km du centre-ville d'Abuja, attribué aux islamistes de Boko Haram, fait au moins 72 morts. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier jamais commis sur le territoire de la capitale. La plupart des attaques étaient jusqu'ici concentrées sur le Nord-Est, fief historique du groupe.

acm/bc/cdc/jmc

PLUS:hp