NOUVELLES

Le nombre d'étrangers vivant au Japon a augmenté pour la 1ère fois en 5 ans

15/04/2014 08:00 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Le nombre d'étrangers vivant au Japon a augmenté de 2% en 2013 pour la première fois en 5 ans, selon les dernières statistiques du gouvernement, mais ils ne représentent encore qu'un infime pourcentage de la population.

D'après les chiffres calculés au 1er octobre 2013, 1,59 million d'étrangers résidaient au Japon, soit 37.000 de plus qu'un an plus tôt. Ils ne représentaient cependant que 1,25% de la population totale.

Le nombre d'immigrés, qui n'a jamais été élevé, avait auparavant baissé durant quatre années de suite du fait de la crise financière internationale en 2008-2009, puis du tsunami et de l'accident nucléaire de mars 2011 qui avaient effrayé de nombreux étrangers du Japon, notamment ceux ayant des enfants.

L'embellie de la conjoncture économique depuis fin 2012 les incite à revenir.

Le solde migratoire positif en 2013 a permis d'atténuer la baisse de la population du Japon, les Nippons vieillissant et le nombre de décès surpassant de plus de 250.000 celui des naissances.

Toutefois, l'arrivée d'étrangers n'est pas favorisée par le gouvernement et n'est pas nécessairement souhaitée par les citoyens. Le nombre d'immigrés ne compense ainsi pas la perte de main-d'oeuvre japonaise.

En 2013, pour la première fois en 32 ans, le nombre de personnes en âge de travailler (de 15 ans à 64 ans) est passé sous les 80 millions, à 79,01 millions, soit 1,17 million de moins en un an, pour une population totale de 127,3 millions d'habitants au 1er octobre 2013.

kap/mpd

PLUS:hp