NOUVELLES

La GRC sur la piste de voleurs de données à l'Agence de revenu

15/04/2014 11:50 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) soutient être sur la piste de « possibles contrevenants » dans le dossier du vol de renseignements à l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Le corps policier a publié un communiqué, mardi, soulignant que son enquête progresse sur la faille informatique Heartbleed à l'ARC.

La GRC révèle dans son communiqué avoir demandé à l'agence, lorsque cette dernière lui a signalé l'infraction contre les données des contribuables, de retenir l'information au cours du week-end. Les policiers ont ainsi gagné du temps et ils ont réussi à identifier des suspects potentiels en plus de « contenir d'autres risques ».

Un vol de six heures

Les numéros d'assurance sociale (NAS) d'environ 900 Canadiens ont été volés à cause de la faille de sécurité Heartbleed. L'ARC a indiqué lundi qu'elle s'est rendu compte du vol lors d'une opération de maintenance visant à protéger son site Internet contre la faille de sécurité Heartbleed, le 8 avril dernier.

Le vol s'est produit sur une période de six heures, selon les informations de l'ARC. Le site de l'agence est désormais sécurisé, les internautes peuvent l'utiliser.

Toutes les personnes touchées seront contactées par l'ARC, qui compte leur envoyer une lettre recommandée par la poste. Personne ne sera contacté par courriel ou par téléphone, indique l'ARC. Les contribuables dont les NAS ont été volés pourront aussi téléphoner au numéro sans frais qui sera mis à leur disposition afin d'obtenir plus de renseignements, dit l'ARC.

PLUS:rc