NOUVELLES

Disparition de Kieffer: dix ans après l'enquête piétine, selon RSF

15/04/2014 07:59 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

L'ONG Reporters sans frontières (RSF) a déploré mardi que l'enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, en 2004 à Abidjan, n'ait pas abouti près de dix ans après, appelant à poursuivre la mobilisation.

"Ce 16 avril marquera le triste anniversaire de la disparition du journaliste Guy-André Kieffer", écrit RSF, dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Dix années pendant lesquelles les enquêtes judiciaires amorcées n'ont pas abouti, les témoins et inculpés se sont soudainement dédits, les gouvernements qui se sont succédés en France et en Côte d'Ivoire ont envoyé des signaux mitigés quant à l'avancée de l'enquête", poursuit le texte.

Selon l'ONG, "la mobilisation doit continuer, plus forte que jamais, afin que justice soit faite dans l'affaire Guy-André Kieffer".

Pour marquer le coup, RSF organise une campagne d'affichage à Abidjan à partir de mercredi jusqu'au 1er mai pour demander au président ivoirien Alassane Ouattara de respecter sa promesse faite en avril 2012 de "ne protéger personne".

Le journaliste indépendant a disparu, le 16 avril 2004, sur un parking de la capitale économique ivoirienne alors qu'il avait rendez-vous avec Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

Guy-André Kieffer enquêtait sur des malversations, notamment dans la filière cacao, dont le pays est premier producteur mondial.

L'enquête menée en France s'est orientée vers des cercles proches du pouvoir de Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril 2011 après une crise postélectorale de quatre mois, qui a fait quelque 3.000 morts.

ck/eak/aub

PLUS:hp