POLITIQUE

Dépenses inadmissibles du parti de Mélanie Joly: les électeurs n'auront pas à payer

15/04/2014 12:34 EDT | Actualisé 15/04/2014 12:35 EDT
Radio-Canada

Les électeurs n'auront pas à payer pour les dépenses au spa et en alcool de la campagne électorale du parti de Mélanie Joly.

TVA Nouvelles dévoilait lundi que des dépenses étonnantes étaient réclamées dans le rapport de dépenses électorales du parti Vrai changement pour Montréal. On y trouvait notamment une facture de 2000$ pour une activité de financement au Strom Spa, à L'Île-des-Soeurs. Le parti réclamait également une facture de 584$ pour de l'alcool lors d'une soirée tenue à L'Assomoir, dans le Vieux-Montréal.

«Les contribuables n’auront pas à payer pour les dépenses qui ne peuvent être admises par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ)», assure le parti dans un communiqué mardi.

Le parti affirme qu'il «s’agit d’une erreur de bonne foi, qui survient lors de la production du premier rapport de dépenses du parti».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les candidats à la mairie de Montréal s'amusent en campagne