NOUVELLES

BIXI: moins de la moitié des vélos en service

15/04/2014 09:17 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT
AFP

La saison des BIXI débute à Montréal ce matin avec un léger retard de l'offre, sur fond de printemps tardif et de transfert de responsabilités. La Société de vélo en libre-service n'offre pour le moment que 2000 de ses 5000 vélos. 

Un texte de Thomas Gerbet Twitter Courriel

Entre 65 % et 70 % des stations de BIXI sont en place pour le lancement de la saison. D'ici la fin du mois d'avril, les 460 stations devraient être installées (à raison de 200 à 300 nouveaux vélos par jour) assure le chef de la restructuration chez Société de vélo libre-service (SVLS), Dominic Deveaux. 

« Nous avons été retardés par plusieurs journées froides et les récentes tempêtes de neige », explique-t-il. « Mais il n'y a aucun impact de notre situation corporative sur cette préparation. Tout a été fait comme si de rien n'était, par les mêmes personnes ».

Les quartiers du centre-ville, de Rosemont et du Plateau-Mont-Royal ont été priorisés. En 2014-2015, le nombre de stations va demeurer inchangé par rapport à la saison précédente. Des ajustements seront cependant réalisés en fonction de la demande et de l'utilisation constatée en 2013-2014.

Demain, la Cour supérieure doit avaliser le transfert des actifs de SVLS à la Ville de Montréal et à sa nouvelle organisation à but non lucratif « Bixi-Montréal ». Une trentaine d'employés de la société qui s'est placée sous la protection de la loi sur les faillites en janvier reprendront leur rôle dans la nouvelle structure.

En parallèle, le transfert du volet international de SVLS à son nouvel acquéreur, le groupe Rodi, se met en place. Hier, des membres de l'équipe de l'homme d'affaires québécois Bruno Rodi sont venus visiter l'entreprise montréalaise. Le nouvel acquéreur lui n'est pas au pays. Il mène actuellement un défi à la rame dans l'océan indien entre l'Australie et l'Afrique du Sud.

INOLTRE SU HUFFPOST

En vélo à travers le monde