NOUVELLES

La mère de Michael Jackson devra verser 800 000 $ au promoteur qu'elle poursuivait, AEG Live

14/04/2014 04:29 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

La mère de Michael Jackson devra verser plus de 800 000 $ à un promoteur de concert qu'elle a poursuivi pour négligence en lien avec la mort de son fils.

La juge de la Cour supérieure Yvette Palazuelos a émis ce jugement conditionnel, demandant à Mme Jackson de rembourser les frais juridiques d'AEG Live.

Le procès de cinq mois s'est terminé en octobre, lorsqu'un jury a déterminé qu'AEG Live n'avait pas fait preuve de négligence en embauchant le médecin reconnu coupable d'avoir causé la mort de Michael Jackson, en 2009, alors que le chanteur se préparait pour un retour sur scène.

Le jugement sera finalisé lorsque AEG Live aura soumis la liste détaillée de ses frais juridiques. Les avocats de l'entreprise et de Katherine Jackson se sont mis d'accord pour ne pas contester le jugement conditionnel, qui pourrait cependant être soumis à un appel.

L'avocat de Mme Jackson, Kevin Boyle, a indiqué qu'une décision à ce sujet serait prise après analyse de la version définitive du jugement. Le verdict du procès est actuellement en processus d'appel.

AEG Live avait d'abord demandé plus de 1,2 million $ pour couvrir ses frais judiciaires. Les avocats de Katherine Jackson ont avancé qu'environ le quart de ce montant était justifié.

L'avocat d'AEG Live, Marvin Putnam, croit que la cour a bien fait « d'ordonner à Katherine Jackson de payer près d'un million de dollars dépensés pour défendre une accusation qu'elle n'aurait jamais dû faire à la base ».

Michael Jackson est mort en juin 2009 après avoir reçu une surdose d'anesthésique, que l'ex-cardiologue Conrad Murray administrait au chanteur pour l'aider à dormir pendant la préparation de sa tournée de spectacles This is it. Murray a été reconnu coupable d'homicide involontaire.

PLUS:rc