NOUVELLES

Droits de l'homme: le Canada suspend deux ans sa contribution au Commonwealth

14/04/2014 05:41 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Le gouvernement canadien a annoncé lundi la suspension de sa contribution au Commonwealth pour les deux années de la présidence tournante du Sri Lanka, invoquant des violations des droits de l'homme dans ce pays.

Cette contribution volontaire annuelle de 10 millions de dollars canadiens (6 millions d'euros) servira aux causes défendues par le Commonwealth, comme la lutte "contre la pratique des mariages précoces et forcés, et pour aider la société civile du Commonwealth à promouvoir les droits de la personne", a indiqué le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird.

Le Premier ministre Stephen Harper et d'autres chefs de gouvernement de l'organisation anglophone (Inde, Ile Maurice) avaient boycotté le sommet du Commonwealth qui s'était tenu en novembre à Colombo, en raison notamment du refus du Sri Lanka d'autoriser une enquête internationale sur des accusations de crimes de guerre qui auraient été perpétrés lors de l'écrasement de la rébellion tamoule en 2009.

"Nous ne pouvons plus justifier le versement de fonds supplémentaires à une organisation qui ferme les yeux sur les violations des droits de la personne, les comportements antidémocratiques et l'intolérance religieuse chez ses Etats membres", a estimé John Baird.

amc/mbr/sam

PLUS:hp