POLITIQUE

Un comité sénatorial propose neuf changements majeurs à la réforme électorale

14/04/2014 05:45 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT
PC

OTTAWA - Un comité à majorité conservatrice du Sénat recommande à l'unanimité neuf changements majeurs à la controversée réforme de la Loi électorale mise de l'avant par le gouvernement.

La Presse Canadienne a appris que ces recommandations comprennent l'annulation d'une disposition permettant aux partis riches et bien établis de dépenser des millions de dollars supplémentaires lors des campagnes électorales.

Le comité recommande également d'abandonner le musellement du directeur général des élections, qui gère les lois électorales, et du commissaire aux élections fédérales, qui les fait respecter et enquête sur les violations.

Les sénateurs ne proposent toutefois aucun changement au plan du gouvernement consistant à ne plus permettre à des électeurs inscrits de se porter garants de ceux ne disposant pas des pièces d'identité adéquates, pas plus qu'ils ne recommandent de reculer quant à l'interdiction d'utiliser la carte de rappel pour prouver le lieu de résidence d'un électeur.

Selon des experts électoraux, l'interdiction de ces deux pratiques pourrait empêcher jusqu'à 500 000 Canadiens de voter.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper