NOUVELLES

Citigroup aide Wall Street à relever la tête

14/04/2014 04:42 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Wall Street a relevé la tête lundi, après une semaine difficile, s'appuyant sur des chiffres supérieurs aux attentes de la banque Citigroup et de bonnes ventes au détail américaines: le Dow Jones a gagné 0,91% et le Nasdaq 0,57%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 146,49 points à 16.173,24 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 22,96 points à 4.022,69 points.

Le Standard & Poor's 500 s'est adjugé 0,82% ou 14,92 points à 1.830,61 points.

"Après plusieurs jours de très net déclin, le marché tente de se stabiliser", a remarqué Peter Cardillo de Rockwell Global Capital.

Assommés la semaine dernière par le décrochage du Nasdaq, qui a chuté de 3,10%, "les investisseurs reviennent un peu sur le marché", a noté de son côté Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.

Ce regain d'appétit a été favorisé, selon lui, par Citigroup qui "a fait mieux que prévu et surtout (par les) ventes au détail" aux Etats-Unis.

Elles ont augmenté plus fortement que prévu en mars, signant leur meilleure progression depuis septembre 2012, selon le département américain du Commerce.

Les ventes du mois précédent ont par ailleurs nettement été révisées à la hausse pour présenter une augmentation de 0,7% au lieu de 0,3% initialement estimé.

Après des mois d'un hiver très rigoureux, "on voit que le consommateur se remet à consommer et c'est une bonne nouvelle pour l'économie", a commenté M. Cardillo.

L'annonce d'une performance solide de Citigroup au premier trimestre a fait bondir son titre de plus de 4%, emportant une partie du secteur financier dans son sillage.

Vendredi, les résultats contrastés de JPMorgan Chase et de Wells Fargo avaient participé à la fébrilité du marché.

Après une brève incursion dans le rouge en deuxième partie de séance, le Nasdaq est parvenu à repartir en hausse, terminant au-dessus de 4.000 points.

"Les investisseurs sont certainement un peu nerveux avant la parution des résultats de grands titres +tech+ dans les prochains jours, avec Intel et Yahoo! (mardi) et Google mercredi", a précisé M. Cardillo.

Forte des données positives du jour, Wall Street est ainsi parvenue à "reléguer au second plan les tensions croissantes en Ukraine et la prudence à l'approche de la diffusion dans la semaine de plusieurs indicateurs chinois", ont souligné les analystes de Charles Schwab.

Le marché obligataire a légèrement reculé. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,639% contre 2,619% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,484% contre 3,477% à la précédente clôture.

ppa/sl/sam

PLUS:hp