NOUVELLES

NBA - Atlanta et Dallas à la fête, les New York Knicks éliminés

13/04/2014 12:05 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Dallas et Atlanta se sont qualifiés pour les play-offs NBA samedi, la victoire des Hawks devant Miami mettant par ailleurs fin aux espoirs des New York Knicks.

Dallas, sacré champion NBA en 2011, est revenu de loin pour battre Phoenix (101-98), un adversaire direct pour la qualification en plays-offs.

Les Mavericks étaient menés 57 à 46 à la pause avec un Dirk Nowitzki méconnaissable, avec seulement deux points.

Mais l'Allemand devenu cette semaine le 10e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA s'est réveillé (23 pts au total) et Dallas, emmené aussi par Monta Ellis (36 pts), a débordé les Suns en fin de rencontre.

Les Mavericks, absents en 2013 des play-offs pour la première fois en douze ans, sont assurés de finir au pire à la 8e place de la conférence Ouest avec 49 victoires et 32 défaites.

Le 16e et dernier billet pour la phase finale se jouera entre Phoenix (9e, 47 v-33 d) et Memphis (8e, 47 v-32 d).

Dans la conférence Est, les huit équipes qui poursuivent leurs efforts au delà de la saison régulière sont effet connues.

Atlanta en sera pour la septième saison consécutive après une victoire de prestige devant Miami 98 à 85.

- 11e défaite en cinq semaines pour Miami -

Grâce à cette 37e victoire de la saison, pour 43 défaites, les Hawks ne peuvent plus être rejoints par les New York Knicks dont le bilan affiche 34 victoires et 43 défaites avec trois matches de saison régulière encore à jouer.

L'élimination des Knicks --la 6e franchise la plus souvent présente en play-offs avec 38 participations-- pourrait précipiter le départ de Carmelo Anthony qui, pour la première en onze ans, s'arrête en saison régulière.

Mais New York espère convaincre "Melo" de rester grâce à Phil Jackson, ancien entraîneur à succès des Chicago Bulls et des Los Angeles Lakers, qui a été nommé le mois dernier président des Knicks.

Autre conséquence de la victoire d'Atlanta, Miami a peut-être laissé passer sa chance de terminer à la première place de sa conférence.

Le double champion en titre a rétrogradé à la 2e place derrière Indiana qu'il a pourtant battu vendredi (98-86).

Le Heat, malgré le retour de blessure de Dwyane Wade et 27 points de LeBron James, affiche un tableau de marche indigne d'un prétendant au titre avec onze défaites depuis le 1er mars.

Les Los Angeles Clippers ont dominé Sacramento 117 à 101, signant le 56e victoire de la saison et égalant ainsi leur record de succès en saison régulière.

Grâce à Blake Griffin (27 pts), les Clippers abordent les play-offs avec beaucoup d'ambition.

jr/mf

PLUS:hp