NOUVELLES

La pluie fait craindre les inondations cet après-midi

13/04/2014 07:20 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

Les prochaines heures seront critiques dans l'évolution des niveaux de plusieurs rivières au Québec. Jusqu'à 50 millimètres de pluie sont attendus dimanche dans certains secteurs du sud de la province.

À cela s'ajoutent des températures élevées, qui pourraient contribuer à provoquer des inondations rapides. Jusqu'à mardi, le Québec sera traversé par une succession de dépressions, selon Environnement Canada. Après les fortes précipitations, une vague de temps chaud est attendue, avec 21 degrés prévus lundi à Montréal, suivi d'une chute rapide du mercure mardi et mercredi.

Plusieurs cours d'eau sont sous haute surveillance, dont la rivière Chaudière en Beauce, les rivières Nicolet et Bécancour en Mauricie, la rivière Saint-François en Estrie, et la rivière Châteauguay, en Montérégie.

Dans Chaudière-Appalaches, le niveau de la rivière Chaudière augmente rapidement et la situation pourrait s'aggraver dans les prochaines heures. Des embâcles de plusieurs mètres de longueur et d'une hauteur qui dépasse celle d'un véhicule automobile pourraient céder.

« L'eau monte énormément vite. La seule affaire qu'on peut faire c'est sortir les gens. Pour les résidences, on peut pas rien faire », indique Richard Langlais, directeur adjoint du Service de sécurité incendie de Saint-Lambert-de-Lauzon, où 45 résidents ont été évacués samedi soir.

À Beauceville, la rivière Chaudière est sortie de son lit samedi et une vingtaine de commerces et une quarantaine de demeures ont été inondés.

Pour ce qui est de la rivière Châteauguay, son niveau est toujours préoccupant, notamment à Huntingdon.

À Saint-Hyacinthe, la rivière Yamaska a aussi envahi plusieurs maisons.

Dans la région de Montréal, les rivières des Mille-Îles et des Prairies sont surveillées de très près.

En Ontario, le niveau de la rivière Moira est toujours en train de monter. Samedi, une cinquantaine de logements ont été inondés à Belleville.

PLUS:rc