NOUVELLES

Les travailleurs des postes font entendre leur voix à Saint-Eustache

12/04/2014 08:03 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Les employés de Postes Canada de la Rive-Nord ont tenu samedi une journée de sensibilisation concernant l'élimination de la distribution à domicile du courrier.

L'évènement, qui a eu lieu à Saint-Eustache, consistait à faire signer une pétition pour demander au gouvernement Harper d'explorer d'autres avenues que la réduction de service et l'élimination de 8000 emplois pour moderniser Postes Canada.

Sur les 11 villes canadiennes où, dès septembre prochain, Postes Canada cessera graduellement de livrer le courrier à domicile, cinq sont situées sur la Rive-Nord. Il s'agit de Rosemère, Lorraine, Bois-des-Fillion, Repentigny et Charlemagne.

« Je pense que c'est légitime qu'on commence à se poser des questions si ce gouvernement-là n'a pas en mémoire le fait qu'ils n'ont pas beaucoup de députés au Québec après 2011. On se pose vraiment des questions », affirme Alain Duguay, président du Syndicat des travailleurs des postes section locale de Montréal, qui comprend le territoire de la Rive-Nord.

Les employés de Postes Canada sont appuyés dans leur bataille par les députés locaux du NPD.

« On a vu des coupures, que ce soit à Postes Canada, à Radio-Canada... Le gouvernement conservateur a aussi réduit l'accès à la caisse de l'assurance-emploi, a coupé dans Statistique Canada », dit la députée de la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles, Laurin Liu.

La députée demeure cependant floue sur ce que ferait un éventuel gouvernement néodémocrate.

« Nous ne sommes pas pour le statu quo, mais on veut consulter les Canadiens, on veut étudier toutes les possibilités », dit-elle.

Quoi qu'il en soit, les représentants syndicaux soutiennent qu'il s'agit d'une bataille qui se jouera dans les urnes, lors des prochaines élections fédérales en octobre 2015.

D'après un reportage de René Saint-Louis

PLUS:rc