NOUVELLES

Angleterre - Accès handicapés: un ministre menace les clubs de poursuites

12/04/2014 11:36 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Le ministre britannique chargé des personnes handicapées a menacé samedi les clubs de football de poursuites judiciaires en raison du manque de places réservées aux invalides dans la plupart des grands stades d'Angleterre.

"Si vous ne faites rien, je serai dans l'obligation d'appliquer la loi me permettant d'engager des poursuites", a déclaré le ministre Mike Penning à l'adresse des clubs, lors d'une interview à la BBC.

"Il ne s'agit pas seulement de l'accès en fauteuils roulants. Si vous les plantez au bord du terrain, ils ne profitent pas vraiment du jeu, ils ne ressentent pas vraiment l'atmosphère", a ajouté le ministre en précisant avoir envoyé un courrier aux 92 principales équipes anglaises afin de les appeler à prendre leurs responsabilités.

Dans la loi britannique, il est en effet illégal pour les entreprises de service, dont les clubs de football, de traiter les personnes handicapées moins favorablement que les clients valides.

Un reportage de la BBC avait révélé le mois dernier que seuls trois stades de Premier League (1re division) - le Liberty Stadium de Swansea, le stade St Mary à Southampton et le City Stadium de Cardiff - avaient aménagé un espace suffisant pour accueillir les fauteuils roulants.

"Il y a tellement d'argent dans le football, pourquoi les fans (handicapés) ne peuvent-ils pas assister aux matches comme vous et moi ?" s'est insurgé Mike Penning.

La Premier League a répondu dans un communiqué que tous les clubs de l'élite avaient organisé l'accès et les installations destinées à accueillir les supporteurs handicapés, "y compris ceux qui travaillent avec les contraintes de stades plus anciens" et qu'ils "travaillaient dur pour assurer aux fans non valides l'accès aux matches et le plaisir du football."

jdg/mg/ig/

PLUS:hp