NOUVELLES

Rue Ranger : les problèmes de logements insalubres loin d'être réglés

11/04/2014 09:06 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Malgré des interventions répétées de la Ville de Montréal et une trentaine d'évacuations, des dizaines de personnes vivent toujours dans des logements insalubres sur la rue Ranger, dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Après avoir distribué 2092 avis d'infraction, la Ville de Montréal a ordonné l'évacuation de 34 logements sur 86, privant ainsi le propriétaire des bâtiments, M. Guogi, de collecter près de 10 000 $ de loyer par mois. Russel Copeman, responsable de l'habitation au comité exécutif de la Ville de Montréal, explique qu'il s'agit d'un incitatif important pour remettre les installations en ordre.

Pendant ce temps, Rémy Robitaille, responsable du comité de logement d'Ahuntsic Cartierville, affirme avoir entendu des témoignages de gestes d'harcèlement, d'intimidation, de violence verbale et physique. Les gestes auraient été perpétrés par des membres de l'administration à l'égard de locataires. Un homme rencontré par Radio-Canada au mois de février dernier affirmait avoir dû fuir les édifices de logement de la rue Ranger, après avoir été menacé et suivi.

M. Guogi nie les allégations d'intimidation.

Avec un reportage d'Émilie Dubreuil

PLUS:rc