NOUVELLES

Real-Bayern et Atletico-Chelsea en demi-finales

11/04/2014 07:39 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Comme en 2012, le Real Madrid affrontera le Bayern de Munich en demi-finales de la Ligue de champions. Tel en a décidé le tirage au sort effectué vendredi au siège de l'UEFA, à Nyon, en Suisse.

L'autre demi-finale opposera Chelsea à l'Atletico Madrid.

Le duel entre le Real et le Bayern, tenant du titre, aura des allures de finale. Plusieurs souhaitaient voir ces deux clubs, qui comptent 14 victoires en finale à eux deux, batailler pour le trophée à Lisbonne le 24 mai.

Le match aller se tiendra dans l'antre des Blancs, qui atteignent le carré d'as pour la 30e fois et la 4e de suite. Toutefois, leur dernière présence en finale remonte à 2002. Blessé à la cuisse gauche, Cristiano Ronaldo raterait le rendez-vous devant les siens.

« Le Bayern est l'un des clubs les plus prestigieux du monde, ce sont les champions en titre. Ils ont une équipe extraordinaire tant sur le plan collectif qu'individuel. Ce sera sans aucun doute un adversaire extraordinaire pour nous. Nous savons que ce sera difficile, mais nous avons confiance dans nos joueurs », a dit Emilio Butragueno, directeur des relations institutionnelles.

Étrangement, l'autre duel a bien failli être marqué par l'imbroglio juridique autour de Thibaut Courtois, gardien de l'Atletico prêté par... Chelsea. Une clause du contrat « rendait inabordable financièrement le fait de l'aligner contre les Bleus ».

Le quotidien AS avançait la somme de 3 millions d'euros (4,55 M$CA) par match. D'autres médias espagnols parlaient de 6 à 10 millions d'euros (9 à 15,2 M$CA).

L'UEFA avait cependant indiqué qu'elle pourrait sanctionner le club anglais s'il tenait à appliquer la clause.

L'UEFA a rappelé dans un communiqué que son règlement disciplinaire interdit « à tout club d'exercer, ou de tenter d'exercer toute influence envers des joueurs qu'un autre club pourrait aligner ou non dans un match ».

Dans la foulée, Ron Gourlay, directeur général de Chelsea, a mis fin à la polémique en affirmant que le gardien belge des Madrilènes pourrait jouer.

Sur le terrain, l'Atletico, qui accueillera le match aller, et Chelsea s'étaient affrontés dans la phase de groupe de la Ligue des champions en 2009-2010. Les Bleus avaient triomphé.

En 2012, Madrid avait pris sa revanche lors de la Supercoupe d'Europe.

La finale pourrait donc opposer deux grands entraîneurs en Jose Mourinho (Chelsea) et Pep Guardiola (Munich).

PLUS:rc