NOUVELLES

Masters - 2e tour: Watson s'envole, Scott maintient la pression

11/04/2014 10:50 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

L'Américain Bubba Watson s'est emparé avec autorité des commandes du Masters d'Augusta à l'issue du 2e tour vendredi, mais le tenant du titre, l'Australien Adam Scott, reste menaçant.

Watson, vainqueur du premier tournoi du Grand Chelem de l'année en 2012, n'a pas fait de détails avec cinq birdies consécutifs sur les neuf derniers trous de la journée.

"Je me suis senti très bien. J'ai juste essayé de bien trouver les greens et cela a plutôt bien fonctionné", a expliqué l'Américain de 35 ans qui a mis 22 mois après son sacre à Augusta, en play-off, pour renouer avec la victoire sur le circuit PGA.

Watson devance l'Australien John Senden de trois coups (140) qui a lui-aussi rendu une carte de 68 vendredi.

Mais c'est sans doute les joueurs qui se partagent la 3e place qui doivent inquiéter le leader: l'Australien Adam Scott, tenant du titre, le Danois Thomas Bjorn, le Suédois Jonas Blixt et le prodige américain Jordan Spieth, seulement 20 ans, sont en embuscade à quatre longueurs de Watson (141).

"C'était une journée très difficile. Les greens deviennent très fermes au fur et à mesure de la journée et cela peut rapidement devenir délicat au putting", a souligné Scott qui espère devenir le 4e joueur de l'histoire à conserver son titre à Augusta.

Si les jeunes comme Spieth et Blixt ne font aucun complexe, les quinquagénaires ne désarment pas à l'image de l'Américain Fred Couples, 54 ans et 7e à cinq coups du leader.

Six "quinquas" ont passé le cut, nouveau record dans l'histoire du Masters.

Plusieurs prétendants à la fameuse veste verte remise au vainqueur ont perdu gros ou ont même dû aller se rhabiller.

Leader à l'issue du premier tour, l'Américain Bill Haas a plongé à la 26e place (146) avec un carte de 78, soit dix coups de plus que la veille.

L'ancien N.1 mondial Rory McIlroy est 46e après un 2e tour très délicat (77, +5). Mais le Nord-Irlandais, relégué déjà à onze coups du leader, disputera les 3e et 4e tours samedi et dimanche à la différence de Mickelson.

Le triple vainqueur du Masters n'avait manqué le cut jusque là qu'à une seule reprise en 22 apparitions à Augusta.

Autres "éliminés" de renom, le Sud-Africain Ernie Els, l'Espagnol Sergio Garcia ou encore le jeune Américain Patrick Reed.

jr/mpd

PLUS:hp