NOUVELLES

Les Canadiens aiment toujours la bière mais en boivent moins

11/04/2014 12:58 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

La bière reste de loin la boisson alcoolisée préférée des Canadiens, mais sa consommation moyenne par habitant a baissé depuis 10 ans, alors que celle de vin a augmenté.

En moyenne, les Canadiens de plus de 15 ans ont bu chacun 78 litres de bière l'an dernier: c'est pratiquement 6 litres de moins que leur consommation moyenne en 2003, selon les chiffres de 2013 obtenus vendredi auprès de l'institut de la statistique.

Sur la même période, les ventes de vin par habitant ont augmenté de 4,3 litres avec une moyenne de 17,4 litres. Pour les alcools forts, comme les liqueurs ou le rhum, la consommation moyenne par tête est restée pratiquement inchangée à 7,6 litres par personne, selon Statistique Canada.

Le marché de la bière est, en volume, de loin le principal marché des des boissons alcoolisées. Pour l'année fiscale 2013 (achevée le 31 mars), les Canadiens en ont acheté 2,3 milliards de litres, une consommation toutefois en recul de 1,7% sur un an.

Les Canadiens apprécient un peu plus les bières étrangères et la part de marché des bières locales est passée de 91% à 86% en 10 ans. Pour le marché des bières importées, celles en provenance des États-Unis (24,4%) sont en tête du marché devant les Pays-Bas (18,7%) et le Mexique (16,6%).

Les ventes de vins en volume ont été de 506,6 millions de litres, en hausse de 3,9% en un an. En valeur, les ventes ont été de 6,8 milliards de dollars (+4,9%), avec une progression plus forte en Alberta (+11%), une province de l'ouest dont l'économie est tirée par l'exploitation pétrolière avec une augmentation importante de main d'oeuvre d'origine étrangère.

En volume, il s'est vendu l'an dernier plus de vins importés (+4,3%) que de vins canadiens (+3,3%) avec une tendance plus nette pour les vins rouges qui représentent 56% du total des ventes de vins (51% en 2003).

Le montant total des ventes de boissons alcoolisées a augmenté l'an dernier de 2,2% à 21,4 milliards de dollars (14 milliards d'euros), dont près de 60% pour les provinces de l'Ontario (7,5 milliards) et du Québec (5,3 milliards). Sur ce total, les ventes de bières ont représenté 9,1 milliards de dollars.

mbr/mdm

PLUS:hp