NOUVELLES

Le Brésil demande au FMI de réfléchir à des taxes sur les riches

11/04/2014 06:49 EDT | Actualisé 11/06/2014 05:12 EDT

Le ministre des Finances brésilien Guido Mantega a appelé vendredi le Fonds monétaire international (FMI) à se pencher davantage sur la lutte contre les inégalités, notamment en réfléchissant à des taxes sur les plus riches.

"Le Fonds a commencé à prêter plus d'attention à l'accroissement des inégalités, mais il lui faut encore transformer cela en recommandations concrètes", a estimé M. Mantega dans un communiqué, publié au nom du Brésil et d'un groupe d'une dizaine de petits pays.

"Le FMI pourrait par exemple déterminer des indicateurs pour aider les gouvernements à identifier leurs marges de manoeuvre pour augmenter les taxes sur les hauts revenus et le patrimoine sans nuire à l'emploi", a-t-il proposé.

M. Mantega suggère aussi "d'aider les pays à augmenter la progressivité de leurs fiscalités et améliorer leurs systèmes de sécurité sociale".

Le ministre brésilien remet sur la table une piste de réflexion évoquée par le FMI lui-même l'automne dernier, en des termes un peu différents. Le Fonds avait à la surprise générale émis l'idée de créer une taxe exceptionnelle sur l'épargne privée pour combler les déficits publics.

L'institution est depuis revenue à un discours plus traditionnel de sa part, en demandant notamment aux Etats de réduire leurs dépenses.

aue/jt/sam

PLUS:hp