NOUVELLES

Un adolescent tué lors de manifestations en Afrique du Sud

10/04/2014 03:21 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Un adolescent a été tué mercredi lors d'une violente manifestation à Christiana, dans une région du centre de l'Afrique du Sud secouée par des émeutes depuis une semaine, ont indiqué les autorités jeudi.

Selon le gouvernement provincial, le propriétaire d'une taverne a ouvert le feu pour se protéger contre les pillards, tuant l'adolescent et blessant deux autres personnes.

"Un adolescent a été tué. Il y a eu une manifestation, il y avait une foule en colère, et quelqu'un a sorti une arme à feu et tiré sur le jeune homme, qui est décédé sur place", a indiqué à l'AFP Thulani Ngubane, porte-parole de la police de la province du Nord-Ouest.

Deux personnes ont été arrêtées pour être interrogées, a-t-il précisé.

Des manifestations violentes secouent depuis plusieurs jours la ville voisine de Bloemhof où les maisons de responsables municipaux --dont celle du maire ANC, le parti au pouvoir--, des bâtiments publics et des magasins ont été incendiés lundi. Des routes ont été barrées.

Les violences se sont étendues mardi à Christiana et à d'autres localités de la région.

Les troubles ont commencé le 2 avril avec des manifestations "contre les mauvais services publics et pour exiger le départ de certains responsables municipaux", selon le brigadier Ngubane.

Les manifestations violentes en Afrique du Sud pour exiger des services de base --logement, eau, électricité, éclairage public--, pour dénoncer la corruption des élus ou réclamer des emplois sont en hausse constante depuis dix ans.

Face à ces manifestations tournant régulièrement à l'émeute, la police sud-africaine manque d'effectifs équipés et entraînés.

liu/cpb/sd

PLUS:hp