NOUVELLES

Lise Thibault facturait « en double », témoigne un enquêteur

10/04/2014 03:02 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Lise Thibault pratiquait une « double facturation » pour réclamer ses frais de dépenses, selon un enquêteur de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) appelé à la barre des témoins au deuxième jour du procès pour fraude de l'ex-lieutenante-gouverneure.

L'enquêteur Jean-Alexandre Bouchard a expliqué que Lise Thibault a quitté son lieu de résidence à Québec en 2003 pour louer une résidence nouvellement acquise par son garde du corps à Beaupré.

L'ex-lieutenante-gouverneure réclamait alors des frais d'hébergement au fédéral pour la maison à Beaupré, même si le gouvernement du Québec lui versait déjà une indemnité mensuelle de plus de 4800 $ pour ses frais d'hébergement et de nourriture dans la Capitale.

Lise Thibault a même réclamé des frais supplémentaires de 500 $ par mois parce qu'elle ne résidait pas sur le territoire de la Ville de Québec.

Lorsque Patrimoine Canada lui a demandé de justifier cette dépense, Lise Thibault leur a répondu, par lettre, que la résidence secondaire de son garde du corps lui offrait une vie plus régulière dans la nature « avec la possibilité de me faire des repas et du fait même, une économie pour votre ministère », s'est-elle justifiée.

Son garde du corps Guy Hamelin avait acheté la maison à peine une semaine avant que Lise Thibault y emménage.

Frais de repas hors capitale

Les habitudes alimentaires de Lise Thibault ont aussi été scrutées à la loupe par les enquêteurs.

Avant les fusions municipales en 2002, la GRC a noté que Lise Thibault demandait le remboursement de ses repas dans les villes voisines de son lieu de résidence, comme Sillery, ce qui était considéré comme des dépenses à l'extérieur de Québec.

Après les fusions, elle a changé ses habitudes. Selon une carte géographique présentée en cour, Mme Thibault fréquentait alors des restaurants à l'extérieur de la nouvelle grande ville.

Les repas réclamés provenaient davantage de la région de Beaupré, où elle avait déménagé.

PLUS:rc