NOUVELLES

Le sénateur suspendu Patrick Brazeau de nouveau arrêté 

10/04/2014 07:06 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

Le sénateur suspendu Patrick Brazeau a encore une fois été arrêté par les policiers de Gatineau, tôt ce matin.

Les policiers ont été appelés pour intervenir dans une résidence de Gatineau, vers 4 h, pour une histoire de violence conjugale. M. Brazeau s'en serait pris à une dame, sur le perron de la demeure du boulevard Labrosse. Les policiers ont procédé à son arrestation.

Il pourrait être accusé de voies de fait, de menaces, de possession de stupéfiants et de non-respect de ses conditions de probation. Il était en état d'ébriété au moment de son arrestation.

M. Brazeau est présentement détenu au poste de police et devrait comparaître aujourd'hui.

Le sénateur dans la tourmente

Ce n'est pas la première fois que le sénateur suspendu se retrouve au cœur de la controverse.

Patrick Brazeau devait notamment comparaître au palais de justice de Gatineau, vendredi, pour une histoire d'agression sexuelle et de voies de fait.

Les faits sont survenus en février 2013. La présumée victime dit avoir été frappée aux bras et poussée en bas des escaliers. Elle allègue aussi que le M. Brazeau a utilisé un langage injurieux et a procédé à des actes de nature sexuelle sans son consentement.

Il a plaidé non coupable aux deux chefs d'accusation.

Le sénateur déchu fait également face à des accusations de fraude et d'abus de confiance, relativement à des demandes de remboursement de frais injustifiés qu'il aurait réclamés au Sénat. C'est à la suite de ces présumées dépenses frauduleuses que le sénateur a été suspendu, sans salaire.

Une deuxième carrière surprenante

À la suite de sa suspension de la chambre haute, Patrick Brazeau a occupé plusieurs emplois qui ont suscité la controverse.

Il a brièvement occupé un poste de chroniqueur à scandale au journal satirique Frank, mais il a été congédié après sa première et seule chronique, en janvier.

M. Brazeau est ensuite devenu gérant d'un bar de danseuses nues d'Ottawa, situé tout près de la colline du Parlement.

Cette décision avait soulevé des doutes sur l'éthique du sénateur suspendu.

PLUS:rc