NOUVELLES

Le Pakistan doute de l'implication de rebelles baloutches dans l'attentat d'Islamabad

10/04/2014 03:26 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Les autorités pakistanaises doutaient jeudi de l'implication des rebelles de la province du Baloutchistan (sud-ouest) dans l'attentat la veille contre un marché d'Islamabad ayant fait 24 morts.

L'Armée baloutche unie (UBA), un groupe rebelle dont les opérations sont concentrées dans la province du Baloutchistan (sud-ouest), avait revendiqué à la surprise générale mercredi l'attentat à la bombe dans un marché de fruits de la capitale pakistanaise.

"Notre enquête préliminaire a révélé que l'Armée baloutche unie n'a aucun lien avec l'attaque de la veille", a déclaré dans un communiqué le ministère de l'Intérieur. "Que ce groupe accepte la responsabilité de cette explosion n'est pas seulement surprenant, c'est ridicule", a ajouté le gouvernement.

L'UBA avait affirmé avoir perpétré cette attaque dans la capitale nationale en représailles à l'opération cette semaine des paramilitaires pakistanais dans ses bastions du centre du Baloutchistan, théâtre depuis une décennie d'affrontements entre rebelles indépendantistes et les forces armées.

Les talibans pakistanais, qui se sont engagés à respecter un cessez-le-feu provisoire, avaient quant à eux nié toute implication dans l'attentat d'Islamabad qui a fait 24 morts et une centaine de blessés, selon un dernier bilan.

Des commerçants du marché ciblé soupçonnaient quant à eux jeudi des groupes mafieux rivaux, qui rackettent des marchands en échange de leur protection, d'être à l'origine de cette attaque, la plus meurtrière dans la capitale depuis l'attentat du Marriott en 2008.

ga/gl/ia

PLUS:hp