NOUVELLES

Koweït: black-out imposé sur une vidéo évoquant un coup d'Etat

10/04/2014 02:07 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

Le procureur général du Koweït a ordonné jeudi un black-out total sur les informations liées à une vidéo qui montrerait d'ex-responsables fomenter un coup d'Etat contre le régime de ce petit pays pétrolier du Golfe.

Le procureur Dherar al-Assoussi affirme avoir "ordonné que l'enquête soit confidentielle et interdit la publication de toute information liée à cette affaire dans tous les médias", y compris les réseaux sociaux et l'internet, dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Kuna.

Il explique que ce black-out est nécessaire parce que l'affaire "nuit largement aux intérêts nationaux et à l'unité nationale" et qu'en parler nuirait aussi à l'enquête.

Selon le communiqué, le bureau du procureur mène "une enquête sur les informations faisant état de l'existence d'une vidéo contenant des données impliquant certaines personnes complotant pour renverser le régime et saper l'autorité de l'émir", cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah.

Mercredi, le palais royal a annoncé que le ministère public se penchait sur ces informations après que les médias locaux ont fait état d'une vidéo montrant un ancien responsable comploter contre la monarchie des Al-Sabah, au pouvoir depuis plus de 250 ans.

Lundi, le ministère public a interrogé en tant que témoin un membre de la famille régnante, cheikh Ahmad Fahad al-Sabah, au sujet de cette vidéo que ce dernier a affirmé avoir remise aux autorités.

Plusieurs parlementaires ainsi que l'opposition avaient demandé l'ouverture immédiate d'une enquête et exhorté le palais à révéler le contenu de la vidéo.

Le Koweït est le théâtre depuis 2006 de nombreuses querelles politiques. Une dizaine de gouvernements ont été nommés depuis, et le Parlement a été dissous six fois.

Cert émirat, qui dit détenir 10% des réserves pétrolières mondiales, pompe 3 millions de barils de brut par jour. Il compte une population autochtone de 1,23 million de personnes, et 2,67 millions de résidents étrangers.

oh/tp/fcc

PLUS:hp