Le prochain chef du PQ devra faire le ménage, estime Jean-Martin Aussant

Publication: Mis à jour:
JEAN MARTIN AUSSANT
Agence QMI

L’ancien chef et fondateur du parti Option nationale, Jean-Martin Aussant, a commenté très brièvement via Twitter la défaite du Parti québécois de lundi soir. Pour lui, le prochain chef devra, entre autres, faire un «ménage» s’il veut survivre dans le temps.

«Tout prétendant s’entourant des mêmes éléments qu’un chef déchu est voué à la même déchéance. Vrai ménage, ou disparition», a-t-il écrit comme message sur son compte Twitter.

Le Huffington Post Québec a tenté de joindre, par la suite, l’ancien député de Nicolet-Bécancour afin de l’inviter à préciser sa pensée. Par message électronique, il a refusé l’invitation, mais a précisé, toutefois, qu’il n’exclut pas un retour «aux affaires publiques» quand ses «enfants auront grandi».

Rappelons que Jean-Martin Aussant a quitté le Parti québécois au printemps de 2011 pour aller fonder, quelques mois plus tard, Option nationale. Il s’est retiré de la vie politique en juin 2013, «le temps de voir grandir ses jumeaux de deux ans», avait-il dit.


Aussi sur Le HuffPost:

Close
La soirée électorale de Pauline Marois (7 avril 2014)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction