NOUVELLES

35e Coupe de l'America: lancement d'un "Club Team France"

10/04/2014 12:39 EDT | Actualisé 10/06/2014 05:12 EDT

Franck Cammas, chef de file de Team France, l'équipe française pour la Coupe de l'America 2017, a annoncé jeudi le lancement d'un "Club Team France" d'une centaine de petites entreprises , première étape d'une démarche de parrainage visant à réunir 60 millions d'euros sur trois ans.

L'objectif, a-t-il expliqué dans un entretien avec l'AFP, est de "nous permettre de démarrer, de nous donner le temps de travailler sereinement avec ceux qui vont nous accompagner sur le long terme", les futurs gros sponsors.

Le "club Team France" sera limité à une centaine de membres apportant de 10.000 à 30.000 euros par an sur trois ans, a-t-il précisé. Une démarche similaire à celle de n'importe quelle start-up, a renchéri Bruno Luisetti, l'ex-PDG France de Kraft Mondelez et ancien organisateur de la Transat Jacques Vabre, qui conseille désormais Cammas.

La deuxième étape sera, "dans quelques mois, le lancement d'une campagne de +crowdfunding+ (financement communautaire) qui aura pour but d'asseoir l'ancrage populaire" de la campagne française pour la "Cup", a ajouté Cammas.

Dans un troisième temps, dans le cadre d'un "travail en profondeur mais forcément plus long", il s'agira d'attirer de grosses entreprises. Des contacts ont été établis avec Total, Dassault Systèmes, Airbus, le CEA (Commissariat à l'énergie atomique).

"On veut changer l'image de la Coupe", a souligné Cammas, qui pilote cette campagne française pour conquérir enfin le plus vieux trophée sportif au monde (1851), avec Michel Desjoyeaux et Olivier de Kersauson. Surdoué de la voile française, Cammas veut assurer une présence pérenne de la France dans la "Cup" et dans d'autres épreuves de dimension internationales comme la Volvo Ocean Race, la course autour du monde en équipage avec escales, dont il a remporté la dernière édtion en 2012.

Le budget global de 60 millions d'euros sur trois ans visé par Team France pour disputer la prochaine Coupe de l'America est comparable à ceux des autres futurs challengers. Le Hamilton Island Yacht Club, le "challenger of record" (challenger de référence) australien disposerait ainsi d'une cinquantaine de millions d'euros, comme les Italiens de Luna Rossa.

Selon des sources informées, le "defender", l'Américain Oracle Team USA, pourrait pour sa part compter sur un budget d'une soixantaine de millions d'euros, très inférieur à celui de la 34e édition (entre 170 et 200 millions de dollars, soit entre 122 et 144 millions d'euros).

heg/gv

PLUS:hp