NOUVELLES

Dialogue au Venezuela : invitation lancée au secrétaire d'Etat du Vatican

09/04/2014 11:27 EDT | Actualisé 09/06/2014 05:12 EDT

Le Venezuela a formellement invité le secrétaire d'Etat du Vatican, Pietro Parolin, à assister en tant que "témoin de bonne foi" au dialogue prévu entre gouvernement et opposition après deux mois de protestations anti-gouvernementales.

"Nous désirons transmettre l'invitation du président Nicolas Maduro à sa sainteté le pape François pour que vous participiez au processus de dialogue entre représentants du gouvernement et de l'opposition vénézuéliens (...) en tant que témoin de bonne foi", a écrit dans un missive rendue publique mercredi et adressée à Pietro Parolin le ministre des Affaires étrangères Elias Jaua.

Cette invitation formelle intervient quelques heures après que les parties se sont accordées sur les modalités du dialogue qu'elles doivent entamer sous peu, pour tenter de mettre fin à deux mois de protestations parfois violentes ayant fait officiellement 39 morts et plus de 600 blessés.

Ces avancés ont été obtenues par une délégation des ministres des Affaires étrangères de l'Union des nations sud-américaines (Unasur), à Caracas depuis dimanche, et qui est parvenue a faire asseoir mardi à la même table le président Maduro, ses collaborateurs, et des représentants de la coalition d'opposition de la Table de l'unité démocratique (MUD).

L'Unasur accompagnera également ce dialogue souvent annoncé ces dernières semaines mais jamais lancé, qui pourrait finalement débuter jeudi et devrait être retransmis à la télévision.

Le président socialiste Nicolas Maduro, qui terminera la première année de son mandat le 19 avril, est confronté depuis plus de deux mois à une série de manifestations parfois violentes d'étudiants et d'opposants protestant contre l'insécurité, la mauvaise situation économique, les pénuries récurrentes et les brutalités policières.

Au moins trois représentants de l'opposition ont été emprisonnés ces dernières semaines.

sem/mb/dg/hdz/mr

PLUS:hp