DIVERTISSEMENT

TVA: Annie-Soleil Proteau abandonne «Deux filles le matin»

09/04/2014 09:23 EDT | Actualisé 09/04/2014 09:23 EDT
Pascale Lévesque/Agence QMI

Annie-Soleil Proteau n’aura coanimé Deux filles le matin que pendant deux saisons. La jeune femme a annoncé mardi soir, sur sa page Facebook, qu’elle ne sera pas de retour à la barre du magazine matinal de TVA, aux côtés de Marie-Claude Barrette, l’automne prochain.

«Toute une nouvelle à vous partager: j’ai décidé de tirer ma révérence de Deux filles le matin, a écrit Annie-Soleil. Vous me connaissez, c’est sûr que j’ai une p’tite larme à l’œil de quitter cette belle gang que j’adore… Deux filles ira vers une autre formule, il y a de nouveaux projets qui se présentent pour moi et c’est le moment d’oser! À Marie-Claude et à toute l’équipe qui fait vivre cette excellente émission, bon succès pour la suite! J’ai été gâtée de travailler avec vous. Je tiens à remercier chaleureusement les producteurs Bernard Fabi et Jean-Marc Beaudoin, qui ont toujours cru en moi, ainsi que TVA qui est un partenaire formidable avec qui j’explore différentes avenues en ce moment. J’en profite pour vous redire un immense merci, à vous qui suivez Deux filles: cette 14e édition aura été l’une des meilleures en termes de cotes d’écoute! Pour la suite, soyez aux aguets, je vous ferai part bientôt de mes nouveaux projets! xxx»

C’est à l’automne 2012 qu’Annie-Soleil Proteau se joignait à l’équipe de Deux filles le matin après avoir été chroniqueuse culturelle pendant deux ans à l’émission C’est bien meilleur le matin, à ICI Radio-Canada Première, où elle a été guidée par René Homier-Roy, qui est en quelque sorte devenu son mentor. La communicatrice est aussi reporter au rendez-vous estival Sucré salé et a occupé divers postes à l’antenne de Musique Plus.

En juillet dernier, Annie-Soleil Proteau était victime d’un grave accident de voiture alors qu’elle participait à la course de la série SPC au circuit ICAR de Mirabel. Elle était sur le point de recevoir sa licence professionnelle de pilotage de l’ASN Canada pour participer au Touring du Grand Prix de Trois-Rivières et ainsi amasser des fonds pour Opération Enfant Soleil. Or, des problèmes de freinage l’ont amenée à percuter un mur et elle a subi des fractures aux côtes. Un peu plus tard, en août, Annie-Soleil racontait sur Facebook qu’elle avait du subir trois interventions d’urgence aux poumons pour achever sa guérison.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des citations marquantes dans les écrans québécois