NOUVELLES

Wall Street, portée par les valeurs technologiques, rebondit

08/04/2014 04:44 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York a terminé en hausse mardi, portée par le rebond prononcé de plusieurs grandes valeurs du secteur technologique au début de la saison des résultats: le Dow Jones a gagné 0,06% et le Nasdaq 0,81%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 10,27 points à 16.256,14 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 33,23 points à 4.112,99 points.

Le Standard & Poor's 500 a augmenté de 0,38%, ou 6,92 points, à 1.851,96 points.

Le Dow Jones est resté indécis tout au long de la séance. Après un début de séance sans direction claire, le Nasdaq et le S&P 500 se sont quant à eux installés plus nettement en territoire positif après la mi-journée.

Certains titres phares du Nasdaq, qui avait perdu 4,6% au cours des trois séances précédentes, "avaient sans doute été un peu trop vendus" et "il est naturel d'observer un rebond", a commenté Art Hogan de Wunderlich Securities.

Ils ont repris de la vigueur mardi, à l'instar de Netflix, Tesla ou Amazon qui ont gagné près ou plus de 3%.

Cela ne signifie toutefois pas que la prise de distance des courtiers à l'égard des actions les plus à la mode est déjà dépassée, a souligné Art Hogan. "C'est peut-être juste un échauffement avant la saison des résultats."

Le géant de l'aluminium Alcoa ouvrait officieusement après la clôture le bal des comptes trimestriels des entreprises américaines.

Les investisseurs ont par ailleurs digéré les nouvelles données diffusées par le Fonds monétaire international.

L'organisation a d'une part maintenu ses prévisions de forte croissance aux États-Unis, à 2,8%, en mettant en avant la consommation "soutenue" dans le pays et la "réduction" des incertitudes sur la dette qui avaient plombé l'activité fin 2013.

Mais elle a aussi revu à la baisse ses prévisions pour la croissance mondiale en 2014, mettant notamment en garde mardi contre les risques de contagion de la crise ukrainienne, qui affecte déjà la Russie, à l'ensemble de l'économie de la planète.

Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,681% contre 2,695% lundi soir, et celui à 30 ans à 3,540% contre 3,558% à la précédente clôture.

jum/sl/mdm

PLUS:hp