NOUVELLES

Libye: le gouvernement intérimaire réclame plus de prérogatives

08/04/2014 08:16 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Le gouvernement intérimaire libyen a menacé de démissionner si le Congrès général national (CGN, Parlement) ne lui accorde pas plus de prérogatives, a affirmé mardi le porte-parole du CGN.

Après avoir limogé l'ex-Premier ministre Ali Zeidan, le 11 mars dernier, le CGN avait donné aussitôt mandat à un gouvernement intérimaire présidé par l'ex-ministre de la Défense, Abdallah Al-Theni.

Ce mandat d'un gouvernement de gestion des affaires courantes est renouvelable tous les quatorze jours, en attendant le choix d'un nouveau Premier ministre.

Or "le gouvernement refuse de continuer en tant que cabinet de gestion des affaires courantes aux prérogatives limitées" et a menacé de présenter sa démission, a indiqué le porte-parole du CGN, Omar Hmidan, cité par l'agence libyenne Lana.

"Le CGN est en train d'examiner les demandes du gouvernement", a-t-il dit.

Le porte-parole du gouvernement Ahmed Lamin a démenti les informations sur une possible démission, confirmant en revanche que la cabinet a réclamé plus de prérogatives.

ila/cbo

PLUS:hp