NOUVELLES

Le Canada contre la Colombie

08/04/2014 08:43 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Contrairement à l'Espagne ou à la Serbie, le Canada s'en est bien tiré, mardi, lors du tirage au sort des duels de barrage en Coupe Davis.

S'il veut conserver sa place dans le groupe mondial, le Canada devra vaincre un adversaire à sa portée, la Colombie. Autre bonne nouvelle, les matchs, disputés du 12 au 14 septembre, se tiendront en sol canadien. Il reste à choisir la ville. 

Demi-finaliste en 2013, les représentants de l'unifolié avaient été éliminés d'entrée de jeu, en huitièmes de finale, par les Japonais en février dernier. À leur décharge, les Canadiens étaient alors privés de leurs deux meilleurs joueurs de simple en Milos Raonic, blessé à une cheville, et Vasek Pospisil, ennuyé par des douleurs au dos.

Le Canada est classé 8e au classement de la Coupe Davis et la Colombie 26e. Actuellement, les deux meilleurs joueurs colombiens, Alejandro Falla et Alejandro Gonzalez, pointent aux 70e et 79e rangs du classement de l'ATP. Raonic est 11e et Pospisil 28e. La Colombie compte cependant sur une bonne paire en double en Juan-Sebastian Cabal et Robert Farah, 10es du monde.

Le Canada détient une fiche de 5-4 contre la Colombie, mais ses défaites ont, chaque fois, été enregistrées en visite chez l'adveraire. Lors de leur dernière rencontre, à Bogota en 2010, la Colombie a triomphé 4-1.

Le week-end dernier, la Colombie a pris la mesure de la République dominicaine 4-1 dans le groupe I de la zone des Amériques, d'où son billet pour le barrage.

« Au cours des trois dernières années, notre équipe a démontré qu'elle appartenait au groupe mondial, a déclaré le capitaine Martin Laurendeau. Nous avons tout l'été pour nous préparer et être au meilleur de notre forme pour vaincre la Colombie et ainsi conserver notre place parmi l'élite mondiale. Nous avons disputé deux rencontres consécutives à l'étranger, ce sera donc agréable de revenir à la maison, de pouvoir choisir les conditions dans lesquelles nous jouerons et de compter sur l'appui de nos partisans. »

De leur côté, l'Espagne et la Serbie n'ont guère été favorisées. De longs voyages attendent Rafael Nadal et Novak Djokovic, s'ils décident d'y participer bien sûr, tout juste après les Internationaux des États-Unis où les deux meilleurs joueurs du monde risquent de faire un bon bout de chemin. L'Espagne devra se rendre au Brésil, tandis que la Serbie fera un long détour par l'Inde.

Le week-end dernier, l'Italie, la Suisse, la France et la République tchèque se sont qualifiées pour les demi-finales de la Coupe Davis, qui auront lieu le même week-end que les barrages.

Autres duels de barrage (qui se tiennent dans le premier pays mentionné) :

  • États-Unis-Slovaquie
  • Australie-Ouzbékistan
  • Pays-Bas-Croatie
  • Ukraine-Belgique
  • Israël-Argentine

PLUS:rc