NOUVELLES

L'économie tunisienne va se raffermir (FMI)

08/04/2014 09:53 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

La croissance économique en Tunisie, berceau du Printemps arabe, va gagner en force sur fond d'amélioration de la situation politique et sécuritaire dans le pays, a estimé mardi le Fonds monétaire international (FMI).

Après une croissance de 2,7% en 2013, l'économie tunisienne devrait croître de 3% en 2014, selon le rapport de prévisions économiques mondiales du FMI.

Ce taux devrait atteindre 4,5% en 2015, selon l'institution financière internationale.

"La croissance tunisienne devrait se raffermir, stimulée par un retour de la confiance après l'adoption d'une nouvelle Constitution, la baisse des tensions sécuritaires et l'introduction de réformes préélectorales", souligne le FMI.

La Banque centrale tunisienne a annoncé le mois dernier que le taux de croissance n'avait atteint que 2,6% en 2013 contre 3,6% en 2012, en invoquant des facteurs négatifs aux plans politique et sécuritaire.

Depuis le soulèvement de 2011 qui a chassé du pouvoir l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali, la Tunisie est frappée par des violences sporadiques attribuées à la mouvance des islamistes radicaux rendus responsables de l'assassinat de deux hommes politiques laïques.

Ces assassinats ont plongé le pays dans la tourmente et conduit au départ d'un gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahda.

Une nouvelle Constitution a été adoptée en janvier et un gouvernement de technocrates a pris le relais avec pour principale mission d'organiser des élections générales devant se tenir, en principe, avant la fin de l'année.

ak/mh/hj

PLUS:hp