NOUVELLES

L'économie et l'emploi prioritaires dans la région, dit Sam Hamad

08/04/2014 02:19 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Au lendemain de la victoire de son parti, le député libéral de Louis-Hébert Sam Hamad estime que la population de la région de Québec a misé sur l'économie et l'emploi.

« La région de Québec, c'est une des meilleures régions en performance économique au Canada. Donc, les gens à Québec sont sensibles à l'économie et savent que c'est important l'enjeu économique et ils ont vu que le gouvernement libéral est connu pour ça », commente Sam Hamad.

En entrevue à Radio-Canada, Sam Hamad soutient que les citoyens ne voulaient pas d'un référendum, un risque maintes fois évoqué par les libéraux durant la campagne électorale.

« Les gens à Québec, leur intérêt c'était pas avoir un pays, on a déjà un pays. Leur intérêt c'est avoir une équipe de hockey, maintenir l'économie, la création d'emploi, l'exportation et nos messages étaient clairs à ce niveau-là. M. Péladeau, il arrive avec le Parti québécois pour créer un pays, c'est pas ce que les Québécois ont besoin », dit Sam Hamad.

Le député affirme par ailleurs que son parti a fait ses devoirs et était prêt à revenir au pouvoir après une pause de 18 mois.

« Nous sommes de retour évidemment avec un nouveau chef, avec une équipe renouvelée, un mélange d'expérience et des gens de compétence qui viennent nous rejoindre dans l'équipe et maintenant on va aller réaliser le programme », déclare Sam Hamad.

Questionné sur les travaux de la Commission Charbonneau, Sam Hamad affirme avoir confiance au processus amorcé et répète que le Parti libéral appliquera les recommandations qui seront faites.

Les projets de la région iront de l'avant

L'élection d'un gouvernement libéral ne devrait par ailleurs compromettre aucun projet à Québec. Le chef du PLQ, Philippe Couillard, qui a tenu un point de presse mardi après-midi au lendemain des élections, a fait savoir que les dossiers de la région de Québec iraient de l'avant. 

L'agrandissement l'autoroute Henri-IV pour faire face à un problème de congestion routière, la construction de l'anneau pour donner à Québec sa vocation de ville sportive internationale font partie des dossiers soutenus par le PLQ.

« La Ville intelligente et les fibres optiques, dieu sait au 21e siècle que c'est quelque chose d'extraordinaire sur le plan économique, alors je suis persuadé de la valeur de ces projets, c'est la raison pour laquelle je les ai appuyés », précise Philippe Couillard.

Il mentionne par ailleurs avoir parlé lundi soir au maire de Québec, Régis Labeaume, qui lui a offert ses félicitations.

Phillipe Couillard ajoute que le dossier des régimes de retraite fera aussi partie des projets de loi « que le gouvernement voudra introduire assez rapidement ».

Le PLQ a remporté 41,45 % des voix, lundi, faisant élire 70 députés, soit 20 de plus qu'en septembre 2012.

Dans la grande région de Québec, les libéraux de Philippe Couillard sont passés de 7 à 12 circonscriptions lors du scrutin de lundi. Les cinq gains ont été réalisés sur la rive nord du fleuve.

PLUS:rc