NOUVELLES

La faune souffre encore de la marée noire de BP

08/04/2014 05:33 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Près de quatre ans après l'explosion de la plate-forme pétrolière de BP dans le golfe du Mexique, la faune est toujours dans des conditions précaires et c'est particulièrement le cas des dauphins, des tortues et des thons.

« Les grands dauphins qui se trouvent dans les zones de la marée noire sont encore malades et meurent. Et il y a davantage d'indications que ces maladies et morts sont liées à DeepWater Horizon », affirme Doug Inkley, un responsable scientifique de l'organisation américaine National Wildlife Federation dans un rapport mardi.

« Il y a encore du pétrole sur les fonds du Golfe, du pétrole qui s'échoue sur les plages et qui se trouve toujours dans les marécages. Je ne suis pas surpris », a poursuivi Doug Inkley, soulignant que 25 ans après l'accident de l'Exxon Valdez en Alaska, les orques subissent encore les effets de cette marée noire.

M. Inkley souligne aussi que 500 tortues s'échouent chaque année depuis l'explosion de la plate-forme DeepWater.

Faisant écho aux inquiétudes de son collègue, la professeure d'océanographie à l'Université du Texas A&M, Pamela Plotkin, a précisé que les tortues de Kemp, « proche de l'extinction, [...] ont fait un retour spectaculaire ces trente dernières années, mais depuis quatre ans leur population stagne ».

PLUS:rc