NOUVELLES

Intel supprime 1.500 emplois au Costa Rica

08/04/2014 04:05 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

Le géant américain des micro-processeurs Intel a annoncé mardi la fin de ses activités d'assemblage et de tests au Costa Rica, représentant la suppression de 1.500 emplois dans le cadre d'un plan mondial de réduction des effectifs.

Cette décision représente un coup dur pour l'économie de ce petit pays d'Amérique centrale de 4,3 millions d'habitants où la multinationale était implantée depuis 1998 et emploie actuellement 2.700 personnes.

"Après une longue analyse, l'entreprise a conclu que la meilleure solution à long terme pour maximiser l'efficacité opérationnelle au niveau mondial est de mettre fin à ses activités d'assemblage et de test" au Costa Rica, a indiqué Intel dans un communiqué.

Les exportations d'Intel représentent 20,6% du total des exportations du Costa Rica qui se sont élevées à 11,5 milliards de dollars en 2013.

L'usine Intel au Costa Rica poursuivra ses activités de recherche et développement, relations clientèles, comptabilité et ressources humaines, selon l'entreprise.

Le géant des puces informatiques avait annoncé mi-janvier son intention de supprimer cette année 5% de ses effectifs mondiaux, soit près de 5.400 postes, alors que ses efforts pour contrer la crise du PC tardent à payer.

Intel a vu son bénéfice net reculer de 13% à 9,6 milliards de dollars l'an dernier, pour un chiffre d'affaires en baisse de 1%, plombé par la crise persistante sur le marché du PC qui constitue un très gros débouché pour ses produits.

mas/are/hdz/ag:BIR

INTEL

PLUS:hp