NOUVELLES

France: Depardieu définitivement condamné à une amende pour conduite en état d'ivresse

08/04/2014 10:04 EDT | Actualisé 08/06/2014 05:12 EDT

L'acteur français Gérard Depardieu est définitivement condamné à une amende pour conduite en état d'ivresse lors de sa chute à scooter en 2012, mais il échappe à la suspension de six mois de son permis de conduire qu'il a échangé entre-temps contre un permis belge.

L'audience mardi devant la cour d'appel de Paris n'aura duré que quelques minutes. En l'absence du comédien en partance pour la Chine, son avocat Eric de Caumont a annoncé à la cour que Gérard Depardieu avait décidé de se désister de son appel.

L'avocate générale retirant dans la foulée son appel, le jugement de première instance qui avait condamné l'acteur, le 21 juin 2013, à 4.000 euros d'amende et six mois de suspension de permis de conduire pour conduite en état d'ivresse, est devenu définitif.

Mais, le comédien qui a payé l'amende depuis longtemps, n'aura pas à subir une suspension de permis, car il a échangé son permis français contre un permis belge, un document que les autorités françaises ne peuvent lui retirer.

Gérard Depardieu risquait une peine théorique pouvant aller jusqu'à deux ans de prison pour avoir été contrôlé avec une alcoolémie d'1,8 g par litre de sang alors que le taux maximal autorisé est de 0,5 g.

L'acteur âgé de 64 ans, avait défrayé la chronique en décembre 2012 en se domiciliant pour raisons fiscales en Belgique, avant de prendre la citoyenneté russe.

Monstre sacré du cinéma, Gérard Depardieu est devenu célèbre en 1974 avec "Les Valseuses", puis a connu le succès en France comme à l'étranger pour ses interprétations de Cyrano de Bergerac (1990), Christophe Colomb (1992) et Obélix (1999-2008).

Réputé pour ses excès, Gérard Depardieu a, entre autres frasques, assommé un paparazzi à Florence en 2005, uriné dans la cabine d'un vol Paris-Dublin en 2011, frappé un automobiliste en plein Paris en août 2012. En 2006, il avait été condamné en France à 3.500 euros d'amende pour avoir outragé des inspecteurs du travail en tournage.

pr/at/thm/abk

PLUS:hp