NOUVELLES

Accès refusé pour un athlète de Gaza

08/04/2014 02:20 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Les problèmes israélo-palestiniens se transportent sur la scène sportive. Nader Al-Masri, un athlète palestinien de la bande de Gaza, s'est vu interdire, par la Cour suprême israélienne, l'entrée en Cisjordanie pour participer au marathon de Bethléem vendredi.

C'est ce qu'a révélé mardi l'Association israélienne Gisha.

La Cour suprême israélienne soutient que le désir de participer au marathon ne constituait pas « un cas humanitaire (...) nécessitant un traitement médical urgent », seul motif qui permet aux habitants de Gaza d'entrer en Israël.

Le coureur de 34 ans est le seul athlète olympique qui vit à Gaza. En 2008, il avait participé aux Jeux de Pékin où il avait fini dernier du 5000 mètres.

L'année dernière, Al-Masri avait aussi perdu sa cause, mais cette fois devant le ministère israélien de la Défense pour prendre part à la première édition du marathon de Bethléem.

Après ce premier refus, l'Association israélienne Gisha, qui milite pour la liberté de mouvements des Palestiniens et qui avait aidé Al-Masri à quitter Gaza pour les JO de Pékin, a contesté celui de cette année en affirmant qu'un document du ministère autorisait les habitants de Gaza à se rendre en Cisjordanie, territoire occupé, pour « participer à des conférences ou des événements organisés par l'Autorité palestinienne ».

« Nader Al-Masri est une victime supplémentaire de la "politique de séparation", cette décision très large, arbitraire et vague qui, chaque jour, nuit à des dizaines de milliers de Palestiniens aspirant uniquement à mener une vie pleine et normale », a dénoncé l'Association mardi.

PLUS:rc